voyage culturel en Iran

Written by  //  novembre 1, 2016  //  Autres séjours verts  //  Commentaires fermés sur voyage culturel en Iran

Un voyage culturel en Iran

L’Iran est un pays territorial d’Asie de l’Ouest. La contrée s’étend sur une superficie de 1 648 195 km² et est occupée par les Perses, les Azerbaïdjanais et les Kurdes. En outre, le jardin d’Eram est un espace vert à ne pas manquer lors des voyages Iran. Eram signifie « paradis ». Ce site est situé à Chiraz et a été créé au XXe siècle. Il entoure un palais de l’ère qâdjâre. Il a été dédié à l’élite administrative et féodale de la province du Fars avant de devenir propriété du chah de l’Iran. Cette zone est ouverte au public du lundi au dimanche de 8 h à 18 h.

Visite de la cathédrale Saint-Sauveur d’Ispahan

La cathédrale Vank ou la cathédrale Saint-Sauveur d’Ispahan est la maison de prière la plus visitée de l’Iran. Elle est localisée à la Nouvelle-Djoulfa, le quartier arménien d’Ispahan. Elle a été créée entre 1655 et 1664. Cet édifice est dédié à Jésus-Christ, le Saint-Sauveur. Il a un aspect identique à celui d’une mosquée. Il est caractérisé par un dôme ayant une croix au sommet. Quant à l’intérieur, il est orné de fresques racontant le martyre légendaire de Saint Grégoire l’illuminateur, fondateur de l’Église arménienne. À part cela, la cathédrale abrite aussi un musée consacré à l’histoire des Arméniens de la Nouvelle-Djoulfa. On y recense également une imprimerie ancienne et une grande bibliothèque de manuscrits arméniens.

Un détour au Musée d’art contemporain de Téhéran

L’Iran est mondialement connu pour le Musée d’art contemporain de Téhéran. Cette galerie est située près du parc Laleh à Téhéran. Elle a été bâtie par Kamran et inaugurée en 1977. Elle couvre une surface de 5 000 m² et se trouve au centre du Jardin des sculptures. Ce dernier est jalonné par des statuts de célébrités iraniennes et étrangères. Il sert également de lieu d’exposition de chefs-d’œuvre artistiques. Par ailleurs, le Musée d’art contemporain de Téhéran est inspiré par des éléments d’architecture iranienne traditionnelle. Ses différentes parties forment des masses rectangulaires de béton brut. En outre, l’édifice est divisé en départements, pour ne citer que ceux des affaires administratives et le service des expositions et archives.

La tour Āzādi, un monument emblématique de Téhéran, la capitale de l’Iran

Le passage à la tour de la liberté ou tour Āzādi est un must durant un séjour iranien. Ce monument symbolise la ville de Téhéran. Il a été conçu par Hossein Amanat et a été inauguré en 1971. Il est inscrit au patrimoine national iranien. Cette construction marie les styles sassanides et islamiques. Elle fait 45 m de haut et est recouverte de plaques de marbre blanc d’Ispahan. Elle est ornée de fontaines. Mis à part cela, la tour Āzādi abrite une galerie connue sous le nom de musée Āzādi. Celui-ci est célèbre pour la copie du cylindre de Cyrus.

0

About the Author

View all posts by

Comments are closed.